Idées et inspirations des experts du stockage pour améliorer votre espace de vie

Comment survivre à la réapparition de votre jeune diplômé ?

Comment survivre à la réapparition de votre jeune diplômé ?

Souvenez-vous de ce jour où vous avez dit au revoir à votre aîné, qui partait pour l’université armé d’un wok Ikea et d’un tas de livres de cuisine destinés à n’être jamais ouverts…

Vous souffriez d’insomnies en vous demandant comment il allait s’en sortir sans vous. Mais vous vous êtes finalement habitué plus vite que prévu à cette vie sans adolescent monopolisant la salle de bain.

Quelques années de tranquillité plus tard, voilà qu’il réapparaît sur le pas de la porte, jeune diplômé de retour à la maison.

Ce scénario, bien que courant, peut être difficile à vivre. Voici quelques bons conseils pour vous réadapter à la vie de famille :

Entre gentillesse et rigueur

Votre enfant s’est transformé en une créature nocturne, qui étudie (fait la fête) jusqu’à 5 h du matin et n’émerge que le soir pour regarder sa série préférée.

Ne vous attendez pas à ce que ça change avant un moment, MAIS ne laissez pas cette attitude se prolonger trop longtemps.

Admettez qu’il mérite bien une petite pause après la rédaction cauchemardesque de son mémoire… Mais à terme, il aura besoin d’un coup de pied aux fesses pour se motiver à trouver un emploi au plus vite.

Pillage de frigo

Ne vous inquiétez pas si des choses disparaissent du frigo.

Les étudiants ressemblent parfois à des êtres primaires, habitués à vivre dans un milieu hostile où la nourriture est rare. Il leur sera difficile de résister au fromage, au chocolat et aux restes du dîner.

Quitte à ce que votre enfant subtilise les repas que vous vous embêtez à préparer, demandez-lui de cuisiner à votre place de temps en temps. Qui sait, peut-être a-t-il finalement ouvert le livre de cuisine que vous lui aviez donné à son départ il y a trois ans.

Les envahisseurs

Si vous avez profité de l’absence de votre enfant pour transformer sa chambre en salle de yoga, vous allez peut-être devoir trouver un autre endroit pour pratiquer la posture du guerrier et lui rendre sa chambre à son retour.

Si vous n’avez pas de grenier pour y dissimuler vos affaires, utilisez une solution de self-stockage pour entreposer tout ce qui s’est accumulé dans sa chambre.

Une fois qu’il aura finalement emménagé dans son propre logement, vous pourrez rapporter votre tapis chez vous et retrouver votre zen intérieur.

Présence attentive

Après avoir passé les trois meilleures années de sa vie, votre enfant peut avoir l’impression de régresser en retournant vivre chez ses parents.

Essayez de ne pas trop le harceler quand il sera à la maison ou s’il a besoin de pique-niques pour la semaine suivante. Donnez-lui des conseils, mais n’en faites pas trop.

Encouragez-le à postuler à des emplois et à chercher un logement, mais ne rédigez pas son CV à sa place et ne choisissez pas sa tenue le matin.

Prenez chaque journée comme elle vient, et un beau jour, vous finirez par retrouver votre frigo bien rempli, c’est promis !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés et ne seront visibles sur ce blog qu'après validation.