Idées et inspirations des experts du stockage pour améliorer votre espace de vie

Préparer votre maison avant l’arrivée d’un chiot

Préparer votre maison avant l’arrivée d’un chiot

Vous êtes surexcité, impatient et obsédé par la perspective d’interminables jeux de balle et de câlins sur le canapé avec une boule de poils couverte de boue ? Avant d’adopter un chien, l’attente est souvent délicieusement frénétique !

Préparez-vous à l’avance afin que son arrivée se passe comme sur des roulettes, vous aurez ainsi plus de temps pour jouer avec lui lorsqu’il sera là.

Avant de ramener votre rayon de soleil sur pattes à la maison, lisez ces conseils sur les préparatifs à ne pas négliger.

Creusez la question

Avoir un chien est une grande responsabilité : vaccins, identification, visites chez le vétérinaire… Vous devrez aussi chercher les meilleurs centres de dressage et pensions pour chiens près de chez vous.

Renseignez-vous en ligne sur des forums locaux et passez visiter les infrastructures et rencontrer le personnel. Vous devez vous sentir totalement en confiance à l’idée de leur confier votre chien.

Qui est le maître ?

Prenez le temps de vous réunir en famille afin de définir les responsabilités de chacun.

Il est assez facile de décider qui va promener le chiot, le nourrir et jouer avec lui, mais vous devrez aussi réfléchir à vos plannings quotidiens respectifs afin d’encourager les bonnes habitudes.

Mettez-vous d’accord sur les mots à utiliser lors du dressage pour éviter toute confusion et essayez d’adopter des horaires de repas et de sommeil réguliers afin que le chien s’habitue à une routine.

Mettez-vous à sa hauteur

Vous aurez beau crier NON ! et agiter le doigt avec conviction (ou pas), un chien curieux et débordant d’énergie ne manquera pas d’explorer toute la maison.

Pour éviter tout accident, mieux vaut se mettre à quatre pattes et inspecter la maison à hauteur de chiot.

Repérez les câbles qui traînent, les pieds de table branlants, les piles de boîtes de conserve, les placards faciles à saccager, les prises de courant, etc.

Équipez les escaliers de barrières de sécurité, clôturez la mare, fixez les fils électriques au sol, collez du ruban adhésif sur tout ce qui risque d’être mordillé et protégez les câbles. Oui oui, tout ça.

Faites votre liste de courses

Paws for thought 4

Pinterest

Une fois dans une animalerie, on peut se sentir un peu dépassé et il est facile de tomber dans l’excès, alors commencez par faire une liste.

Il vous faudra avant tout de la nourriture, des gamelles pour l’eau et les croquettes, un collier, une laisse, quelques friandises, un panier, des jouets, un tapis, du shampoing pour chien et une cage ou caisse de transport.

Demandez au précédent propriétaire comment il nourrissait le chiot afin de ne pas chambouler son système digestif, et sachez qu’il y aura certainement quelques accidents. Prévoyez une grande quantité de papier absorbant que vous garderez à portée de main.

Soyez ferme

Les pleurs de votre chiot vous fendront le cœur et mettront à l’épreuve les plus endurcis, surtout à 2 heures du matin. Investissez dans des bouchons d’oreille afin de surmonter les deux premières semaines.

Cela peut sembler extrême, mais vous dormirez mieux et votre chiot apprendra vite à accepter d’être séparé de vous pendant la nuit en sachant que vous lui ferez des câlins dès votre réveil.

Où est passée ma pantoufle ?

Les chiens adorent attraper les objets qui ont votre odeur et partir en gambadant, leur butin entre les dents. Pantoufles, chaussettes, pulls, écharpes… tout ce qu’on laisse traîner à leur portée constitue une proie idéale.

Prenez soin de suspendre vos vêtements, de ranger vos chaussures dans le placard et ne rien laisser posé sur une chaise. Le jour où il vous rapportera votre pull en cachemire préféré en lambeaux, vous aurez du mal à l’excuser malgré son regard attendrissant.

Il peut être utile de transférer quelques meubles dans un box de stockage avant l’arrivée du chiot.

Tant que celui-ci n’est pas bien dressé, il risque en effet de les rayer, de les dégrader ou de sauter dessus, alors si vous tenez à ce que vos affaires restent intactes, mieux vaut les retirer de la maison en attendant d’être sûr que votre chiot soit prêt (et vous aussi !).

Mettez-vous au vert

Dog-door

Blaze Press

Certains végétaux, notamment les digitales et les jonquilles, peuvent être toxiques pour les chiens. Si vous avez un jardin, renseignez-vous afin de vérifier qu’il ne s’y cache aucune plante susceptible de le rendre malade.

Pour votre première sortie à l’extérieur, prenez-le dans vos bras afin qu’il s’habitue à l’espace et aux odeurs. Une fois qu’il peut se promener sans laisse, restez à proximité et assurez-vous qu’il ne risque pas de s’enfuir avant de le lâcher.

Et vous, vous vous souvenez de l’adoption de votre chiot ? Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux propriétaires de chiot qui souhaitent préparer leur maison avant l’arrivée de leur compagnon à quatre pattes ?

Faites-nous part de vos astuces et de vos recommandations !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés et ne seront visibles sur ce blog qu'après validation.